Monday, December 3, 2012

Que signifie la visite de Dmitri Medvedev pour les relations franco-russes


François Hollande et Dmitri Medvedev se sont rencontrés ce mardi. Quelle est la nature des relations franco-russes ?

On pourrait schématiser les choses à l’extrême en parlant des relations franco-russes sous le registre « Je t’aime moi non plus ». La Russie est une nation extrêmement attentionnée vis-à-vis de la France, qui est demandeuse de relations plus poussées, ce que l’on a notamment constaté lors de l’année croisée France-Russie en 2010. La Russie souhaite davantage de collaboration, de coopération, de transfert de technologies, de création d’entreprises communes avec la France. La Russie aimerait aussi que la France investisse plus en Russie et vice-versa. Et c’est là que se situe le problème : on a d’un côté de plus en plus d’entreprises françaises qui vont en Russie (pas encore suffisamment mais cela commence à être non négligeable), et d’un autre côté des entreprises russes qui, lorsqu’elles arrivent en France, sont accueillies avec méfiance. On a pu le voir notamment dans l’affaire des haut-fourneaux de Florange – initialement il y avait deux candidats en compétition pour la reprise d’Arcelor, Arcelor Mittal et les Russes de Severstal – et on a considéré qu’il fallait se méfier de la candidature russe, parce que dans les fantasmes français, les Russes, c’est la mafia, la guerre froide, l’ennemi. On a alors favorisé la candidature d’Arcelor Mittal. Aujourd’hui on serait prêts à payer pour que Severstal revienne dans le jeu, cela a d’ailleurs été évoqué. J’espère qu’on ne regrettera pas trop tard de ne pas avoir fait confiance aux Russes lorsqu’il le fallait. Il faut aussi se rendre compte que la Russie a des moyens financiers importants, que des entreprises russes rachètent des entreprises françaises : c’est encore marginal mais cela existe notamment dans le domaine de l’armement ou de la sidérurgie. Nous avons tout intérêt à nouer une relation de confiance beaucoup plus pointue avec la Russie et à nous affranchir de la méfiance traditionnelle qu’il y a de la part d’un certain nombre de Français vis-à-vis de la Russie.

Qu’est-ce qui ressort de cette rencontre Hollande/Medvedev ?

....................................

Link via Affaires Strategiques