Thursday, November 21, 2013

La Grande-Bretagne a autorisé l'espionnage de ses citoyens par la NSA

"A présent, les analystes du SID (le service d'espionnage électronique de la NSA) peuvent exploiter toutes les données britanniques collectées incidemment concernant les identifiants des contacts, y compris les adresses IP et les adresses e-mail, les numéros de fax et de téléphone", précise le document.

Cet accord a été conclu en dépit de la convention dite des "cinq yeux" spécifiant que les citoyens américains, britanniques, australiens, canadiens et néo-zélandais étaient à l'abri d'éventuelles mesures de surveillance des services de renseignement des autres nations contractantes.