Monday, July 1, 2013

La Russie à la recherche d’une nouvelle politique économique

"Promenades d'un économiste solitaire" par Jacques Sapir*
Le Séminaire Franco-Russe sur les problèmes financiers du développement économique de la Russie qui s’est tenu à Paris du 24 au 26 juin dans les locaux de l’EHESS, a montré le rôle crucial que joueraient dans ce pays les investissements comme moteur de la croissance. Leur développement est appelé à se faire dans le cadre d’une politique économique largement réorientée. La nécessité de cette réorientation est manifeste, non pas seulement parce que la croissance est aujourd’hui faible, mais aussi parce que le pays devra se développer dans une situation internationale troublée, tant d’un point de vue économique – et il est évident que la récession dans laquelle la zone Euro est plongée a des effets négatifs sur l’économie russe – que d’une point de vue politique.
La Russie est donc aujourd’hui confrontée à un véritable choix de politique économique. La nécessité d’un tel changement est soutenue par de nombreux économistes russes, de Sergueï Glazyev à Victor Ivanter, qui participait d’ailleurs au séminaire Franco-Russe. Il est courant de critiquer la politique précédente pour justifier la nécessité d’un changement d’orientation. Cependant, même s’il est clair que certaines des orientations économiques des dix dernières années n’ont pas été nécessairement les bonnes, la nécessité du changement ne vient pas des erreurs passées mais du fait que la précédente politique a épuisé la plupart de ses effets.
La politique économique qui a été mise en place en Russie à partir de 2004/2005 était elle-même une évolution de celle qui s’était imposée à partir de septembre 1998, à la suite de la grave crise financière que le pays avait connue. Dans un premier temps la priorité avait été donnée à la récupération de l’activité économique détruite dans les années 1994-1998 ainsi qu’au désendettement de l’État. ......................;