Thursday, June 6, 2013

Le gazoduc OPAL à l'abri des clauses du troisième paquet énergie ?


 "Gazprom ne possède pas de garanties pour la totalité du gaz qu’il peut dès maintenant transporter par Nord Stream. Car lorsque le gaz arrive en Allemagne, il doit céder une partie des capacités dans les réseaux de distribution aux opérateurs indépendants éventuels qui voudront sans doute pomper leur propre gaz. Ce quota doit être réservé en permanence et si la Commission Européenne décidait de mettre OPAL en marge du troisième paquet, le gaz de Gaprom remplirait entièrement le tube en augmentant par là même la quantité de combustible en Europe dans l’intérêt des consommateurs européens », explique Dmitri Alexandrov, directeur du département d’études analytiques de la société « Univer Capital »