Monday, June 10, 2013

Dossier: Situation politique en Syrie S-300

Israël cherchera à neutraliser les missiles russes S-300 qui doivent être livrés à Damas avant leur mise en service opérationnel, a estimé l'expert de l'Institut pour le Proche-Orient basé à Washington Wayne White.
"Les livraisons de missiles russes S-300 en Syrie, qui font actuellement l'objet d'un vaste débat public, peuvent ne pas exercer un impact à long terme sur l'équilibre des forces dans la région. (…) Si les Syriens reçoivent de tels systèmes, Israël ne tardera pas à les attaquer et à les détruire", a indiqué le chercheur dans une interview accordée à RIA Novosti.
"En fait, ces missiles pourraient être détruits bien avant être mis en service", a expliqué l'interlocuteur de l'agence.
Toujours selon M.White, Israël estime que les S-300 fournis à Damas pourraient le rendre incapable d'empêcher les livraisons d'armes modernes en provenance de la Syrie au mouvement chiite libanais Hezbollah.






Selon Moscou, les livraisons de missiles S-300 en Syrie constituent un "facteur stabilisateur" et empêche une ingérence militaire extérieure dans le conflit auquel ce pays est en proie. Pour sa part, le ministre israélien de la Défense Moshé Yaalon a déclaré que son pays "saurait quoi faire" si la Russie livrait des systèmes S-300 à la Syrie.