Wednesday, May 29, 2013

EXCLUSIF. L'armée de terre dénonce une "prise de pouvoir de l'administration sur l'opérationnel"

Le moral des 134 000 personnels (dont 10 000 civils) de l'armée de terre est en berne. En chute, au plus bas depuis cinq ans. Dans son rapport sur le moral établi à partir de tables rondes réunies par les 101 chefs de corps de l'armée de terre en décembre 2012, son chef d'état-major (CEMAT), le général Bertrand Ract-Madoux, ne masque pas la réalité. Dans la synthèse dont nous avons eu connaissance et qui a été envoyée le vendredi 24 mai à ses grands subordonnés, il laisse augurer des temps difficiles en appelant l'armée de terre à serrer les dents, et les rangs : "Face aux difficultés à venir et aux incertitudes, il importe plus que tout de conserver notre sérénité et de préserver la cohésion de l'armée de terre." Il constate que l'armée de terre se lasse du "contexte de réformes permanentes, de réductions successives du format, d'anticipations de nouvelles réorganisations [qui] amène beaucoup d'entre nous à penser que la Défense n'est plus un enjeu prioritaire du pays".......................................

More on Le Point