Friday, February 15, 2013

LE SYSTEME S'APPLIQUE AUX ASSURANCES-VIES


du 12 au 16 février 2013 : Notre lecteur Mr X nous raconte son expérience: "en clôturant une assurance-vie, ne voilà t-il pas que mon correspondant me demande ce que je vais faire de mon argent (en fait il dit: qu'allez-vous faire de cet argent?). Je lui réponds que c'est mon argent et que je vais en faire un bon usage de père de famille. "Mais encore?" insiste-t-il? Il a donc exigé que dans mon courrier j'indique la raison de ce "rachat"!!! Je lui ai demandé ce qu'écrivaient les autres personnes et nous avons convenu d'opter pour "besoin de liquidités". On enfonce des portes ouvertes et il a justifié la pression de ses questions par une loi de 2011 qui oblige à révéler l'usage futur des sommes ainsi "récupérées" : c'est à se pincer car nous parlons bien de MON argent".

En clair, vous travaillez, vous gagnez de l'argent et vous devez vous justifier auprès de votre banque et maintenant auprès de votre assureur, ce qui veut dire que votre argent ne vous appartient pas puisque d'autres personnes se permettent ou sont autorisées à vous demander des comptes!!! Le signe de la faillite totale des banques et des assureurs puisque vos parents, eux, n'ont jamais eu besoin de justifier quoi que ce soit il y a encore 10 ans... C'est à des petits détails comme ceux-ci que vous voyez qu'il y a un sérieux problème.