Tuesday, November 27, 2012

Les espions belges se sont déclassifiés sur les réseaux sociaux


Certains employés du Service d’État de sécurité belge ont publié ouvertement des données sur eux-mêmes et leur lieu de travail sur les réseaux de LinkedIn et Facebook. Il est facile à retrouver les comptes profils Facebook du personnel du renseignement.

« Les services de renseignement russe et chinois emploient des milliers de personnes », a déclaré un haut représentant du service de sécurité. « Ils ont les ressources professionnelles et le temps de retrouver ces dossiers et utiliser l'information qu'ils contiennent. S'inscrivant sur ces sites, notre personnel se fait la cible pour des actions hostiles ».

Une telle situation existe non seulement en Belgique. Par exemple, plus de 200 utilisateurs de LinkedIn appellent la CIA comme leur lieu de travail, et il est facile à trouver des collaborateurs de la Direction principale de la sécurité extérieure de la France sur Facebook.

La voix de la Russie